logo Insalogo Insa

L’INSA Toulouse et le LISBP célèbrent la première année du projet européen MetaFluidics à Madrid!

Après une riche année de travail à la pointe des biotechnologies, l’ensemble des partenaires du projet MetaFluidics se sont réunis à Madrid les 12-13 juin derniers pour faire le bilan du travail accompli, partager les premiers résultats et préparer les actions à venir. L’INSA Toulouse et le LISBP participent activement au projet, dont le budget, financé par l’Union européenne, avoisine les 9 millions d’euros.

 

Organisée et animée par Dr. Aurelio Hidalgo, coordonnateur du projet à l’Université Autonome de Madrid, la rencontre a réuni près de 40 scientifiques issus des 13 organisations partenaires du projet. Les échanges et présentations ont permis de partager les résultats obtenus après ces 12 premiers mois de coopération interdisciplinaire et intersectorielle dans le domaine des biotechnologies.

MetaFluidics rassemble 5 entreprises, 5 universités (dont l’INSA Toulouse) et 3 organismes de recherche issus de 6 pays européens différents (Danemark, Espagne, France, Norvège, Portugal et Royaume-Uni). Le projet est financé à hauteur de plus de 8,8 millions d’euros par Horizon 2020, le programme de recherche et innovation de l’Union Européenne (Appel “Metagenomics as an innovation driver” du pilier « Industrial Leadership »). L’objectif de ce projet collaboratif est de développer une plateforme technologique dédiée à l’identification de gènes d’intérêt biotechnologique à partir de métagénomes.

Premiers résultats et publications

Les collaborations mises en œuvre au cours de cette première année ont permis de prélever des échantillons d’ADN dans divers environnements naturels à travers le monde et d’identifier les premiers gènes d’intérêt biotechnologique. De nouvelles technologies de criblage sont actuellement en cours de développement, comme par exemple celles décrites dans : “Are in vivo selections on the path to extinction?”, la première publication du projet. L’article, publié dans Microbial Biotechnology, explique comment la microfluidique à gouttes est en passe de devenir une véritable technologie de rupture  pour la découverte de nouveaux gènes.

Une année riche en événements

Au cours de 12 derniers mois, les partenaires de MetaFluidics et notamment l’INSA, ont participé à plusieurs événements d’envergure internationale, tels que Functional Metagenomics 2016 (Inderøy, Norway), BioProsp 2017 (Tromsø, Norway), CBM 12 (Vienna, Austria) and AbSciCon 2017 (Mesa, AZ, US). Le prochain événement prévu est FEMS 2017 (7th Congress of European Microbiologists), qui se tiendra à Valence (Espagne) à partir du 9 juillet 2017.

MetaFluidics a aussi été représenté lors du KET Biotech workshop organisé par la Commission Européenne à Bruxelles en novembre 2016 et les partenaires ont eux-mêmes organisé plusieurs séminaires fort enrichissants : Bioinformatics Training for experimentalists (Aarhus, Denmark), EMBL Course “Microbial Metagenomics: A 360° Approach” (Heidelberg, Germany) et Technical approaches to the study of extremophiles” (Alicante, Spain).

La contribution de l’INSA Toulouse à MetaFluidics

Dans le cadre de MetaFluidics, l’équipe CIMEs (Catalyse et Ingénierie Moléculaire Enzymatiques) du LISBP (Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés de l’INSA Toulouse) exploite les dernières avancées de la microfluidique pour élargir le catalogue d’enzymes disponibles dans la nature, mais encore verrouillées dans la fraction non-cultivée des écosystèmes microbiens. En particulier, des méthodes de criblage à ultra-haut débit seront développées pour accélérer la découverte de nouvelles voies de métabolisation des glycanes, à fort potentiel pour les biotechnologies industrielles et le contrôle du fonctionnement des écosystèmes.

Pour en savoir plus sur le projet MetaFluidics, vous pouvez consulter le site web du projet : www.metafluidics.eu ou nous contacter à info@metafluidics.eu (info @ metafluidics.eu)

 MetaFluidics est aussi sur les réseaux sociaux : @MetaFluidics_EU

 

 

This project has been funded by the European Union´s Horizon 2020

Research and Innovation Programme under Grant Agreement

No 685474